mardi 2 mars 2010

les Kirdis peuples des monts mandara

Les Kirdis sont un ensemble d'ethnies du nord du Cameroun.
Les kirdis au même titre que les Dogons au Mali ou les Massaï au Kenya sont une ethnie très importante dans la culture camerounaise. Les Kirdi sont un groupe ethnique vivant principalement dans les monts Mandara situés au nord-ouest du Cameroun. D'une étonnante beauté, les paysages sont lunaires et le décor fait de pitons rocheux.

Ces ethnies sont cultivateurs de mil (sorghum) et éleveurs de chèvres, moutons et zébus. La culture du mil a lieu sur des champs en terrasse dont les murettes sont entretenues ou réparées chaque année. C'est un remarquable travail d'architecture du sol. Leur croyance: bien qu’il y ait des chrétiens et musulmans, l’animisme occupe une place de choix, le sorcier aux crabes "le grand sage" prédit sur toute la vie du village, les forgerons occupent une place importante, ils enterrent les morts et ne peuvent se marier qu’entre eux.

2 commentaires:

DIYE Jeremie a dit…

Les Kirdi ne sont pas une ethnie, mais juste un nom globalisant pour désigner les peuples des monts Mandara. Que ce soit dans le Mayo Sava ou dans le Mayo Tsanaga, il existe une multitude d'ethnies ayant chacun sa langue, sa culture, son mode de vie, ... Comme exemple nous avons les Mafa, les Mofou, les Podoko, les Mada, les Mouktélé, les Hidé, les Kapsiki, les Minéo, les Zoulgo,...Il est important de relever cette équivoque. Diye Jeremie

Moussa Maimounatou a dit…

C'est exact Dr Diye.beaucoup pensent que le nord du Cameroun est un bloc uni/uniforme, homogène. Que non! Il existe une multitude d'ethnies, même si cette appellation ne me convient pas,plusieurs groupes linguistiques avec leurs réalités, leurs traditions. Même si ce n'est pas à chaque village que correspond cette réalité, il y a déjà des différences au niveau des langues et des pratiques culturelles. ce n'est même pas de l'équivoque, cette considération relève du regard que l'on veut toujours se faire des autres, cette façon de considérer les gens juste comme une masse. Espérons qu'un jour, l'homme sera au dessus de cette "ignorance".