mardi 9 février 2010

Martin Paul SAMBA le martyr


Le mois d'août de l'année 1914 est selon plusieurs contemporains le mois de tous les malheurs comme l'année elle même au Cameroun. L'histoire du Cameroun retiendra également même si nos archives semblent les ignorer quelque fois que Rudolf Douala Manga Bell et Martin Paul Samba furent parmi les hommes les plus illustres du Cameroun. Ils s'étaient opposés sans vergogne à la main mise de l'administration allemande sur le Kamerun et sont tous morts, ironie du sort assassinés respectivement le même jour: 8 août 1914.
Martin Paul Samba (1874 – 1914)
Un premier article a été fait sur Douala Manga Bell au tour de Martin Paul Samba.
Né en 1874 à Metundu Engong, non loin d’Ebolowa, Martin Paul Samba n’a pas connu son père. Sa mère mourût après son accouchement et il fut élevé par l’épouse de son oncle paternel, Ada Mbo. A l’arrivée des explorateurs allemands, le lieutenant Kund notamment, le jeune Martin Paul Samba est choisi comme guide de ce dernier. C’est ainsi que commence sa collaboration avec les allemands jusqu’à la rupture.

Né au village d'Akok (arrondissement de Kribi) vers 1870, Samba fait ses études d'officier en Allemagne. Il revient au Cameroun en 1895 avec le grade de capitaine.

Revenu au Cameroun en 1895 après ses études d'officier en Allemagne avec le grade de capitaine dans l’administration allemande. Il va par la suite se révolter contre les pratiques de l'administration allemande du Cameroun. Il quitte l'armée allemande, acquiert les armes et organise un maquis en pays Boulou. A la déclaration de la guerre entre l'Allemagne et la France, Martin Paul Samba cherche à entrer en contact avec les troupes françaises basées à Brazaville en république du Congo et avec les Anglais installés au Nigéria. Malheureusement pour Mebenga M’Ebono, sa lettre va tomber entre les mains d’un officier allemand. Martin Paul Samba est arrêté, condamné pour haute trahison et fusillé à la veille de l’éclatement de la première guerre mondiale. Le 08 août 1914, à Ebolowa, Martin Paul Samba de son vrai nom Mebenga M’Ebono,est fusillé par les allemands

1 commentaire:

joseph thierry Ambassa a dit…

Tres interessant comme histoire. Ce sont ce genre de choses qu`on doit serieusement promouvoir dans notre pays. Nous sommes en vrai manque de patroitisme.

Merci pour cette publication!

AMBASSA